Hitler et les élections ...

Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Hitler et les élections ...

Message par Pedro le Mar 24 Mai - 15:05

Eh bien je maintiens ma version.

_________________
avatar
Pedro
Blablateur(euse)

Masculin
Nombre de messages : 4132
Age : 51
Localisation : Petrograd
Date d'inscription : 13/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hitler et les élections ...

Message par Pedro le Mar 24 Mai - 15:36

Et ce n'est pas hindenburg qui est allé chercher hitler, de son plein gré (bien que le maréchal ait été un vieux hobereau réactionnaire fricotant avec les milieux d'extrême-droite), mais ce sont les barons de l'industrie Allemande, de l'époque, qui ont insisté pour qu' hindenburg prenne hitler comme chancelier.

_________________
avatar
Pedro
Blablateur(euse)

Masculin
Nombre de messages : 4132
Age : 51
Localisation : Petrograd
Date d'inscription : 13/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Hitler et les élections ...

Message par Alex le Mar 24 Mai - 17:45

Solférino a écrit:
Et ce n'est pas hindenburg qui est allé chercher hitler, de son plein gré (bien que le maréchal ait été un vieux hobereau réactionnaire fricotant avec les milieux d'extrême-droite), mais ce sont les barons de l'industrie Allemande, de l'époque, qui ont insisté pour qu' hindenburg prenne hitler comme chancelier.

La je suis d'accord...les industriels ont pense,a tort ,que Hitler n'etait qu'un moindre mal et qu'il se laisserait volontiers mener a la baguette.

Pas du tout, les industriels ont très bien vu qui serviraient le mieux leurs intérêts. L'industrie Allemande a très bien fonctionné sous les nazis (je ne parle pas des dernières années de guerre bien sûr).

_________________
Il faut rire de tout. C'est extrêmement important. C'est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans.
[Pierre Desproges]
avatar
Alex
moulin à paroles

Nombre de messages : 1100
Date d'inscription : 14/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Hitler et les élections ...

Message par Alex le Mar 24 Mai - 23:27

En fait ce qu'il faut comprendre c'est qu'Hitler n'avait pas la majorité des voix, c'est tout. Mais son parti est arrivé premier aux élections et aucune alliance n'est venu le contrarier puisque la droite s'est associé à lui.
Hitler a pris le pouvoir alors que seulement un peu plus de 30% des Allemands ont voté pour lui, ce qui est très important à rappeler car on croit souvent qu'une majorité d'allemands soutenaient Hitler (en fait un tiers des allemands qui ont voté en 1933, ce qui est important, certes, mais pas tant que ça).

Quant aux industriels, je le répète, ils ne voyaient aucun inconvénient majeur à l'élection d'Hitler, qu'ils pensaient manipuler ou non (il fallait tout de même être très optimiste pour penser pouvoir manipuler un si grand manipulateur).

_________________
Il faut rire de tout. C'est extrêmement important. C'est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans.
[Pierre Desproges]
avatar
Alex
moulin à paroles

Nombre de messages : 1100
Date d'inscription : 14/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Hitler et les élections ...

Message par Alex le Mer 25 Mai - 11:31

du reste en 1933,les discours nazis ne parlaient pas encore de ces horreurs de solution finale etc.Je ne cherche bien sur pas a excuser les electeur d'hitler,ils etaient conscients de voter pour un extremiste mais sans doute pas pour un monstre.

En lisant Mein Kampf, on pouvait se douter de quelque chose quand même. Bon cela dit je veux bien admettre que la plupart des allemands n'avaient pas lu ce livre.

_________________
Il faut rire de tout. C'est extrêmement important. C'est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans.
[Pierre Desproges]
avatar
Alex
moulin à paroles

Nombre de messages : 1100
Date d'inscription : 14/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Hitler et les élections ...

Message par Pedro le Mar 7 Juin - 20:22

Qu'à droite ils aient cru pouvoir manipuler hitler, cela est certain.

_________________
avatar
Pedro
Blablateur(euse)

Masculin
Nombre de messages : 4132
Age : 51
Localisation : Petrograd
Date d'inscription : 13/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hitler et les élections ...

Message par Duende le Mar 7 Juin - 20:57

Solférino a écrit:Je ne cherche bien sur pas a excuser les electeur d'hitler,ils etaient conscients de voter pour un extremiste mais sans doute pas pour un monstre.

Je pense qu'un Allemand de l'époque, tout comme un Français, savait fort bien en glissant le bulletin Hitler dans l'urne que ce n'était pas spécialement pour le bien des juifs. De même qu'aujourd'hui un Français qui vote FN ne le fait pas par une débordante arabophilie.
avatar
Duende
Langue pendue

Nombre de messages : 290
Localisation : Paname
Date d'inscription : 21/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

LE HERRENKLUB

Message par Proudhon le Dim 12 Juin - 16:50

LE HERRENKLUB

A côté de ces militaires clairvoyants, la contre-révolution allemande eut aussi son " club de Clichy ". Il s'agit du Herrenklub, le Club des seigneurs, qui fit par la suite tant parler de lui. Les mêmes idées qui conduisirent les militaires à offrir leurs services à la République agitaient alors quelques hommes de la droite qui, après avoir suivi une action isolée dans différentes associations sans importance, finirent par se réunir en 1924 dans ce Club des seigneurs. Celui-ci se proposait de devenir la citadelle de l'idéologie nationaliste et conservatrice et de fournir les hommes dirigeants et les cadres administratifs de l'État. Son nom seul était tout un programme.

Le Herrenklub regroupa ainsi l'élite de l'ancienne classe dirigeante dispersée par la secousse révolutionnaire. Il réunit dans son sein les représentants les plus qualifiés de la noblesse, de la propriété foncière, de la banque, de l'industrie, de la presse, soit tous les éléments les plus actifs des milieux conservateurs allemands. A la tête de ce mouvement se trouvaient deux hommes remarquables par leur intelligence : l'écrivain Moeller Van den Bruck, auteur d'un livre retentissant, Das dritte Reich, et le baron Heinrich von Gleichen-Russwurm, l'un des descendants de Schiller. C'est à ces " romantiques " de l'ancien régime, comme on les appela d'abord, que revient le mérite d'avoir donné une doctrine à la contre-révolution allemande. Par leur action politique, conduite avec méthode et sûreté, ils contribuèrent à la concentration et à la cohésion des forces contre-révolutionnaires, dont l'effort était jusqu'alors dispersé, mais qui poursuivaient un but commun : la destruction de l'oeuvre de la révolution.

Leurs idées, développées surtout par M. von Gleichen dans la revue fondée et dirigée par lui, Der Ring, peuvent être résumées ainsi :

« Les conservateurs allemands ne devaient pas adopter, vis-à-vis du nouveau régime républicain, une attitude de résistance passive ; ils devaient au contraire s'emparer de l'appareil de l'État au sein même du régime et favoriser ainsi la renaissance de l'esprit de l'Allemagne d'avant guerre. »

Ces hommes politiques ne faisaient en somme que suivre les militaires qui, loin de donner dans le romantisme putschiste avec ses gestes épiques et vains, se rapprochèrent de la République afin de mieux l'étouffer. La tactique de ceux-ci, qui consistait à s'emparer de l'appareil militaire de l'État, ne pouvait que trouver l'entière approbation des tacticiens du Herrenklub.

« Les officiers de la Reichswehr, écrivait le Ring, ont depuis la Révolution, à distinguer entre l'Etat lui-même et sa forme apparente. Les officiers veulent servir l'État dans ce qu'il a de permanent et d'identique à lui-même. »


Dzelepy E.N.,
le Vrai " Combat " d'Hitler,
Lucien Vogel éditeur, 1936, p. 18.
avatar
Proudhon
moulin à paroles

Nombre de messages : 1142
Localisation : Saint Etienne
Date d'inscription : 03/01/2005

http://moulinjc1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hitler et les élections ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum