Du culte des héros à la concurrence des victimes.

Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Du culte des héros à la concurrence des victimes.

Message par nevermind le Jeu 17 Mar - 1:22

Hi Das,

Tu ne crois pas que l'un n'empeche pas l'autre? i.e. On peut aujourd'hui reconnaitre les liberateurs et les liberes?

Pour les juifs (my people!) la societe qui a suivi WWII n'etait pas si differente que celle qui les avait conduit a Auchwitz. Il y avait une enorme culpabitite suite a une prise de position de certains gouvernements, cela reclamait des excuses publiques, tres difficiles a produire sans en meme temps s'exposer a des consequence legales.

Les juifs de leur cote ont du se refaire une sante (a tous les sens du terme) avant de penser a commemorer leur experience. Ca prend du temps. Mais ils sont vocaux quand ils veulent, et ils savent utiliser le systeme. Toutes les villes concernees ont aujourd'hui un Musee de l'Holocauste, des fonds prives bien souvent.

Je suis desole que toutes les victimes du nazisme n'aient pas aujourd'hui une reconnaissance publique de leurs souffrances. Je tire mon chapeau a l'Allemagne (meme si ca m'est encore difficile) pour ne pas laisser un jour passer sans mediter sur ce qui lui est arrive.

Das, veux tu dire que nos societe sont moins prones a la flamboyance? Que la testosterone n'est vraiment plus la denree la plus admiree? Qu'une certaine feminite a ete exposee, par la reconnaissance et la mise en valeur des victimes?

Interesting subject anyway.

Nev.

nevermind
Langue pendue

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 07/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Du culte des héros à la concurrence des victimes.

Message par nevermind le Lun 4 Avr - 21:47

Je vous entends Das.

Toutefois, si certains font des actes de generosite sans penser aux lauriers que cela leur apportera, et si malgre tout ils ont une reconnaissances publique, c'est bien.

Si d'autres ont ete maltraites par l'histoire, et qu'eux aussi ont une reconnaissance publique de ce qu'ils ont eu a souffrir, c'est d'abord part entiere de leur cicatrisation, mais c'est aussi une eventuelle antidote a ce qu'ils ne deviennent eux meme bourreaux, apres avoir perdu leur confiance en l'humanite.

C'est je crois part du probleme du genocide entre Hutus et Toutsis. Si j'ai bien compris, les colons (belges je crois) n'ont jamais reconnu publiquement la tyranie qu'ils ont maintenue grace a une partie de la population, et apres leur depart, les esclaves sont a leur tour devenus meurtriers, par vengeance.

Je suis un fervant partisant des excuses publiques, parce que reconnaitre les victimes et faire son apologie est a mes yeux la condition sine quoi non a une paix durable.
Bizarrement ca me fait penser au "Connais ton ennemi" prone comme loi premiere de la guerre par McNamara. Aie aie aie!!!

Nev.

nevermind
Langue pendue

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 07/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du culte des héros à la concurrence des victimes.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum