Une économie dans un contexte d'opulence

Aller en bas

Une économie dans un contexte d'opulence

Message par Ruoma le Sam 28 Mai - 14:50

Et zut ! Je ne suis pas économiste, je n'ai pas de connaissances en finance.

On nous explique que la Chine va nous proposer des tonnes de vêtements et tissus à des prix dérisoires.

On nous explique (les médias, les politiques, encore eux...) que c'est une catastrophe...

Pour les fabricants français de vêtements et textiles, je suppose.

Pour nous tous, cependant, on devrait se réjouir de pouvoir acheter des marchandises à prix cassés (indépendemment de considérations sur les droits de l'homme ou sur la qualité de ces produits).

Conclusion : les fabricants français ont des produits à vendre, les Chinois ont des produits à vendre. L'acheteur ira (mondialisation oblige) au moins disant.

Doit-on en déduire qu'on a produit trop de marchandises ?
Alors que dans le même temps, ce sont les lois de "l'économie" qui régissent les échanges ?

À force d'économies, ne sommes-nous pas en train de tirer tout vers le bas ? Des produits de moins en moins chers, des salaires de plus en plus faibles, des pauvres de plus en plus nombreux et de plus en plus pauvres ?

Alors que ce qu'on voudrait, c'est pouvoir s'offrir un maximum de choses avec un minimum d'argent...

Lorsque l'homme a inventé la machine, c'était pour économiser (déjà !) son labeur. Faire faire à la machine ce qu'il devait faire lui-même ou faire faire à des animaux.

Résultat, l'homme est devenu l'esclave des machines. Il s'adapte au rythme de la chaîne de montage, il court en regardant sa montre, il entretient sa voiture pour se déplacer plus vite et pourtant il n'a plus de temps.

Il a inventé l'économie... Il espérait pouvoir produire plus de marchandises pour moins cher.

Résultat, là encore l'homme est devenu l'esclave de l'économie : son salaire a été intégré dans les calculs, la ressource humaine n'est pas rentable. Il faudrait pour réduire encore le prix et/ou augmenter les profits, pouvoir supprimer le salarié.

De moins en moins de travail, de plus en plus de marchandises... Le monde (les pays développés) devrait commencer à ressembler à un paradis.

Et le monde se transforme en une sorte d'enfer. Il n'y a plus de guerres de pays contre pays, il y a des guerres individuelles pour prendre ce job ou en retrouver et tant pis pour l'autre.

Le TCE ressemble à cela : il institutionnalise, il constitutionnalise ce fonctionnement de l'Europe... Et les responsables qui l'ont pondu, n'ont pas vu qu'ils acceptaient, qu'ils adhéraient à cette façon de vivre, alors que c'est justement ce problème qu'on voudrait résoudre, cette façon de vivre qu'on veut changer.

Allons-nous réussir un jour à inventer l'économie de l'opulence, la pléthorie ?

Allons-nous réussir un jour à être les bénéficiaires de toutes ces techniques destinées à l'origine à nous faciliter la vie ?

_________________
Oui à l'Europe, Non à la Constitution !
Plus je comprends, plus j'aurais de choses à dire et plus je me tais.
avatar
Ruoma
Langue pendue

Nombre de messages : 408
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 02/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum